COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS D’OISE ET D’HALATTE - SCÉNARIOS

Découvrez les scénarios étudiés pour la Communauté de Communes du Pays d’Oise et d’Halatte ainsi que quelques actions envisagées avec les résultats attendus.

LES ENJEUX ISSUS DU DIAGNOSTIC

Etudes-scenarios-ccpoh-enjeux

LA STRATÉGIE DE MOBILITÉ À L'HORIZON 2030

  • Les projets déjà engagés ou validés se réalisent : Zone Nord, extension du Parc Alata, mise en œuvre du Plan Guide et du projet de pôle d’échanges de la gare de Pont-Sainte-Maxence, Roissy-Picardie, Canal Seine Nord Europe.
  • La gare de Pont-Sainte-Maxence, pôle d’échanges multimodal de rabattement vers les métropoles (niveau 2), rayonne à l’échelle intercommunale.
  • La gare de Rieux-Angicourt (niveau 3) conserve un rayonnement très local.
  • Une partie des flux se rabattent vers plusieurs pôles d’échanges à l’extérieur du territoire (ex. : Creil, Senlis, Chantilly-Gouvieux), à l’origine d’importantes distances parcourues en voiture.

 

  • Le scénario cible les déplacements contraints qui structurent notamment la journée type des actifs et des scolaires en développant les transports collectifs. L’accès aux emplois, aux lieux d’études, aux activités économiques, aux gares, aux pôles urbains extérieurs, etc. est facilité.
  • La gare de Pont-Sainte-Maxence, pôle d’échanges multimodal de rabattement vers les métropoles (niveau 2), rayonne sur toute la zone urbaine dense. Bénéficiant d’un renforcement de la desserte en transports collectifs, elle attire une grande partie des flux du territoire.
  • Elle est dotée d’un parking relais et le stationnement y est réglementé ; les nouveaux usages de la voiture (ex. : covoiturage) sont encouragés.
  • Un réseau dense d’itinéraires pour les piétons et les cyclistes est constitué autour de Pont-Sainte-Maxence ainsi que, plus localement, autour de la gare de Rieux – Angicourt (niveau 3).
  • La centralité urbaine de Pont-Sainte-Maxence est renforcée par la poursuite des projets urbains en cours.

 

  • La distance moyenne parcourue chaque jour par les habitants tous motifs confondus est réduite et les comportements sont modifiés profondément.
  • L’attractivité de la gare de Pont-Sainte-Maxence (niveau 2) est plus maîtrisée : transports collectifs réguliers, parking relais, dépose minute, services aux cyclistes.
  • La gare de Rieux-Angicourt (niveau 3) est tournée vers la proximité en priorité.
  • Des espaces de mobilité rurale (niveau 4) apportent des solutions pour accéder à Pont-Sainte-Maxence : covoiturage, autopartage, location de vélos, parkings relais, espaces de coworking, etc.
  • Des infrastructures cyclables sont développées autour de l’axe Paris-Londres et de l’Euro-Véloroute 3.
  • La centralité de Pont-Sainte-Maxence est renforcée par la poursuite des projets urbains en cours. Le renforcement urbain est également privilégié dans les centralités locales (ex. : Rieux, Brenouille, Pontpoint), en tenant compte de leurs spécificités (gares, zones d’activités, friches).

 

LES IMPACTS

CONTRIBUEZ EN LIGNE !

Pour contribuer en ligne, cliquez ici.