10 ateliers participatifs : des plans d'actions co-construits avec les élus et les acteurs locaux

lundi 20 avril 2020
Partager cet article avec vos amis
actualites-ateliers-oct-nov2019
Entre octobre 2019 et novembre 2019, dans le cadre de la phase 3 des plans de mobilité, les élus et techniciens des collectivités, ainsi que les représentants de la société civile, ont eu la possibilité de prendre part à des ateliers participatifs, afin de contribuer à la construction des plans d’actions. 

Deux séries d’ateliers ont été menées dans chaque territoire*, soit 10 ateliers, afin de définir des actions au plus près du contexte local de chaque territoire. Si la première série d’ateliers a été l’occasion de recueillir les propositions des participants sur les actions des plans de mobilité, la deuxième a permis de les faire réagir sur une liste d’actions et d’approfondir les modalités de mise en œuvre de celles prioritaires.

Une première série d’ateliers pour identifier les actions prioritaires
Chaque territoire a ainsi accueilli, en octobre 2019, un atelier destiné à identifier de manière participative les actions répondant aux enjeux et aux objectifs de chaque plan de mobilité. Le scénario retenu par les élus en phase 2 a été rappelé en introduction, puis les grands axes stratégiques définis en phase 3 ont été présentés : "Une mobilité mutualisée à l'échelle du Sud Oise", "Une mobilité humaine et sociale", "Une mobilité efficace et performante", "Une mobilité planifiée et cohérente". Ensuite, pour chaque axe stratégique, les participants ont, en sous-groupes, apporté leurs contributions visant à améliorer les conditions de mobilité sur le territoire. Toutes ces idées ont été prises en compte dans le travail de construction des plans d’actions.

Une deuxième série d’ateliers pour travailler sur la mise en œuvre de ces actions
Dans le cadre de ces deuxièmes ateliers, les participants ont été invités à réagir sur la première liste d’actions prioritaires pour chaque territoire issus des premiers ateliers. En traitant successivement chaque axe stratégique, ils ont aussi défini les modalités de mise en œuvre de chaque action : porteurs, partenaires, calendrier pressenti, coût préalable… Tous les aspects opérationnels ont été évoqués. Émanant des collectivités locales (EPCI, communes), des partenaires (Région, Département, SMTCO) et des représentants de la société civile (associations, entreprises…), ces contributions ont été précieuses pour bâtir les plans d’actions des plans de mobilité.

Un calendrier adapté au contexte
Une première version des plans d’actions, intégrant ces contributions, a été présentée aux élus de chaque territoire en comité de pilotage en décembre 2019. Un travail est en cours afin d’aboutir à une version finalisée de ces documents pour une approbation dans les prochains mois. À noter, le calendrier a dû être revu. En effet, le comité de pilotage a entériné la validation des plans de mobilités par les nouveaux élus. Ce nouveau calendrier permettra par ailleurs d’intégrer les nouvelles obligations fixées par la Loi d’Orientation des Mobilités.

 

En savoir plus : Une démarche concertée.

*Communauté d’Agglomération Creil Sud Oise et Communautés de Communes du Liancourtois-la Vallée Dorée, de l’Aire Cantilienne, Senlis Sud Oise, des Pays d’Oise et d’Halatte et du Clermontois.